Tout savoir sur la kératine

Tout savoir sur la kératine

Nos cheveux sont composés à 95% de kératine. Cette kératine est une protéine naturelle qui protège nos cheveux contre les agressions extérieures comme la pollution, le séchage, les UV, l’eau de mer et renforce l’imperméabilité du cheveu. Elle est également responsable de l’élasticité, de la brillance et de la force du cheveu.

Cependant le stock en kératine que nous avons, ne se renouvelle pas et s’épuise au fil du temps et des agressions (colorations chimiques, brushings, permanentes, UV …).

Il existe sur le marché une panoplie de shampoings et de soins à la kératine, et même des comprimés à avaler pour compenser ces carences et l’absence de renouvellement de notre kératine naturellement.

D’où vient cette kératine ? Comment est-elle traitée avant son incorporation dans les produits cosmétiques ? quelle sont les différentes variétés de kératine ? Quelle différence entre kératine animale et  phyto-kératine ?

Il est très important de distinguer deux sortes de kératines : la kératine animale issue de déchets animaux kératiniques et même de déchets kératiniques humains (cheveux récupérés chez les coiffeurs) et la « kératine végétale » encore appelée phyto-kératine issue de plantes.

La kératine animale

La Chine et les Etats unis sont parmi les plus gros producteurs de kératine animale au monde.

Très peu d’informations circulent sur les procédés d’obtention de la kératine animale. Nous avons fait des recherches et relevé deux techniques :

Technique d’extraction à partir de déchets animaux

L’extraction se fait à partir de cornes et de sabots des animaux d’abattoirs mais aussi de plumes des volailles, de membranes de coquilles d’œuf…

Voila comment on extrait la kératine à partir de plumes de volaille : on fait bouillir les plumes à l’air libre dans une solution de sulfite de soude, d’alcool et d’eau: 80% des plumes se dissolvent. On filtre ensuite le liquide pour éliminer les plumes non dissoutes et on le laisse refroidir; le mélange se dépose alors et le solvant peut être éliminé par lavage et par pression. Le résidu protéique solide est séché aboutissant à la kératine hydrolysée.

Cette technique est considérée comme barbare, et dangereuse pour notre santé.

On distinguera au passage : la kératine molle (origine peaux d’animaux), la kératine dure (origine :ongles écailles bec plumes…)

Technique d’extraction à partir de la laine d’animaux

L’extraction se fait à partir de la laine de mouton par exemple. Cette technique peut paraitre plus douce, mais attention nous attirons votre attention sur le fait  que certains laboratoires ne se soucient pas de la façon dont les animaux ont été élevés, traités, tendus. Ce qui les intéresse c’est juste la kératine. Celle-ci est extraite souvent dans les même conditions que les abats.

D’autres laboratoires soucieux du respect de l’animal, savent pertinemment que pour obtenir une kératine pure et de bonne qualité il faut offrir les meilleures conditions à l’animal à savoir :

  • Pas d’épandage de pesticides sur la laine
  • Les animaux sont élevés en plein air à 4500 mètres d’altitude.
  • Ils sont tondus une fois tous les ans ou tous les deux ans durant les saisons chaudes

Pourquoi tondre l’animal ?

Pour deux raisons :

  • La laine est une fibre dont la pousse est continue. Si elle n’est pas tondue elle devient sale, et moisie et peut favoriser le développement de parasites.
  • Au dessus de 25°, l’animal recherche l’ombre, ne mange plus et chôme. En été, les animaux se portent mieux avec moins de laine. Mais il faut qu’ils soient recouverts d’un minimum de laine (quelques mois de repousse) pour se protéger de la chaleur.

Cette laine est donc récupérée est transformée par des techniques douces d’extraction en une kératine de très haute qualité.

Son obtention se fait  par un procédé d’hydrolyse enzymatique qui préserve les acides aminés, et c’est un processus plus doux que l’hydrolyse traditionnelle (extraction aux solvants organiques tel que l’hexane). Cette kératine porte le nom de kératine hydrolysée car obtenue par hydrolyse.

Ces extraits de kératine sont sures et parfaitement contrôlées.

La kératine végétale ou phyto-kératine

La kératine végétale est quant à elle issue  de protéines de blé (gluten) de soja et de maïs, sa composition est riche en acides aminés. Il faut cependant faire attention pour celles et ceux qui sont allergiques aux glutens.

La phyto-kératine n’est pas de la kératine mais des extraits de plantes riches en acides aminés.

En conclusion, il est très important avant de procéder à des traitements et soins divers à la kératine de bien vous renseigner sur l’origine de cette kératine. Votre coiffeur aura peut être du mal à vous renseigner et dans ce cas tournez vous vers le fabriquant qui se doit de vous éclaircir sur l’origine de la kératine utilisée. Notez que sur les emballages la kératine peut se présenter sous deux nom INCI différents : hydrolysed kératine pour une kératine d’origine animale  et Hydrolyzed wheat protein pour la kératine d’origine végétale.

En terme de protocole de soin nous vous conseillons avant d’entamer un quelconque lissage de procéder à un parfait nettoyage des cheveux afin d’éliminer résidus et polluants. Opter pour cela pour un shampoing doux sans sulfates qui va préparer votre cheveu au soin lissant et favoriser sa fixation de la kératine.

Pour des cheveux normaux à tendance sèche préparer le soin lissant en utilisant un shampooing hydratant sans sulfates.

Suivez notre actualité,  très prochainement un shampoing naturel à la kératine pure et de haute qualité sera mis sur le marché.

10 thoughts on “Tout savoir sur la kératine

  1. Pingback: Les lissages dits "bio" à la kératine sont-ils vraiment bio ? | Cosmigea

    • Medhi Ouachi says:

      La période de la grossesse est une période bien délicate, et nous conseillons aux femmes enceintes d’éviter toutes sortes de traitements durant cette période. Un lissage peut paraitre anodin, mais ce n’est pas le lissage qui pose problème en soit mais bien les substances utilisées qui peuvent être dans certains cas nocives. D’autres part les cheveux durant la période de la grossesse et aussi après cette période peuvent présenter des signes de faiblesse ( cheveux secs, cassants, chute de cheveux …) donc il faut éviter de les fragiliser .

  2. Pingback: Gregory Smith

  3. khadija says:

    salut,
    merci pour les information publiees , comment peut on connaitre ou choisir les meilleurs keratine vu le nombre et les different marque de keratine trouves sur le marche

    merci

    • Medhi Ouachi says:

      Madame,

      Pour connaitre si la kératine qui se trouve dans votre masque ou sérum est de bonne qualité il vous suffit d’interroger la marque qui se doit de vous donner toutes les informations sur l’origine de cette kératine, la façon dont elle a été extraite, sa concentration dans le produit …..

  4. Priscilla says:

    Bonjour, j’ai accouché il y a moins de deux mois et j’ai les cheveux secs et crépus. Je voudrais aller chez le coiffeur et faire un bon soin de mes cheveux mais je ne sais pas ce je peux faire surtout que j’ai fais le choix d’allaiter. Pouvez-vous m’aidez svp ? Je précise que j’ai perdu mes cheveux après ma première grossesse donc j’ai peur et ne veux pas faire n’importe quoi.

    • Medhi Ouachi says:

      Chère Madame,

      Merci pour votre message.
      La période de grossesse demande en effet beaucoup de vigilance et un soin tout particulier de nos cheveux.
      Dans votre cas j’ai relevé plusieurs points:
      1/ Accouchement récent
      2/ Nature des cheveux : secs et crépus
      3/ Allaitement en cours
      4/ Perte de cheveux après la première grossesse

      Mes conseils:
      1/ Éliminer toute source de stress et d’anxiété. Le stress est un facteur important dans la chute des cheveux.
      Faire un peu de marche quotidienne en pleine foret par exemple tous les jours une demi heure
      2/ Une alimentation équilibrée et riche en vitamines et en Oligoéléments. Si carences, compenser par des compléments alimentaires tel la spiruline. Mais cela ne doit se faire qu’avec le conseil de votre médecin.
      3/ Pour les soins capillaires: éviter les produits cosmétiques à base d’ingrédients chimiques. Ces produits peuvent contenir des perturbateurs endocrinien et des substances potentiellement dangereuses. Privilégier des produits naturels et bio mais allégées en huiles essentielles. Opter également pour des produits hypoallergéniques.
      Dans notre cas nous pouvons vous proposer notre shampoing micellaire hydratant pour cheveux secs et crépus ainsi que notre cire coiffante à l’Abricot qui ne figure pas sur notre site actuellement mais que vous pouvez vous procurer sur demande de notre bon de commande.

      Enfin pour toutes questions complémentaires n’hésitez pas à consulter notre rubrique Check up capillaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>